Episode 5 : L’Amour parfait

Charles a épousé Peggy uniquement pour son argent et a pour but de la tuer. Seulement, rien ne se passe comme il l’avait prévu, d’autant que sa belle-mère défunte s’en mêle…

peggy

Fonzi : Décevant, dans la mauvaise lignée du 4.

Darko : Tout à fait d’accord. On constate une dégradation qui se retrouve même au niveau des titres des épisodes de plus en plus classiques et qui tranchent avec les titres des 3 premiers plus originaux et qui créent l’attente.

Valg : Niveau réalisation, les trois premiers épisodes avaient un style particulier. Là on nage en plein téléfilm. C’est à se demander comment ils ont pu faire sept saisons. Il devait y avoir une pénurie de séries à l’époque. Ils en avaient surement marre de Magnum.

F : Moi, j’ai souvenir d’épisodes sympas des Contes de la Crypte. je pense que la saison 1 est une saison test.

D : Peut­-être qu’ils n’ont pas eu tellement de choix de réalisateurs. Certains se sont plantés.

F : Pourtant ce sont les mêmes producteurs. Ils doivent donner leur avis je suppose.

V : Ils avaient peut-­être tous un gros projet à ce moment là. Ils n’étaient plus très regardants.

F : C’est pas nul à chier quand même, si ?

D : C’est franchement pas terrible.

V : Surtout quand on vient de voir les premiers.

D : Même le jeu des acteurs est naze. On aurait pu avoir un second degré assumé qui aurait donné un côté décalé, cohérent avec le début de saison. Cette fois, l’histoire se veut sérieuse et réaliste.

V : Pour les premiers épisodes, ils ont mis le paquet pour accrocher le public. Les acteurs sont plutôt bons et connus pour certains. Les réalisateurs sont des noms bien installés.

D : C’est surprenant de voir autant de différences d’un épisode à l’autre dans une même saison.

V : Il y a un changement de ton. Même le gardien de la crypte semble avoir changé de tête. Mieux fait mais moins marrant. Par contre je viens de vérifier et c’est Tom Holland, réalisateur de Jeu d’enfant et Vampire vous avez dit vampire qui a réalisé cet épisode. Il a du être bridé je ne vois que ça…

Episode 6 : La collection

Jonas aspire enfin à couler une retraite paisible. Mais c’est sans compter sur sa femme et sa multitude de bestioles. Il décide alors de se mettre à un nouveau passe-temps : la taxidermie…

Ep 6 Pic 3

V : Ils essayent de revenir à l’esprit un peu bizarre et second degré de départ mais on ne voit pas trop où ils veulent en venir jusqu’à la fin.

F : J’avoue que je me suis un peu assoupi. C’est assez décevant.

D : Ils auraient pu creuser un peu le rapport pathologique qu’entretient la femme avec ses animaux. Malheureusement les traits ne sont pas franchement exagérés.

V : On ne voit pas trop le rapport entre la femme, son goût pour les animaux et la thématique obscure du métrage. Il n’y a aucun liens évidents. La taxidermie arrive un peu comme un cheveu sur la soupe.

D : ça reste banal. Le scénario est tellement pauvre qu’il n’y a rien à rajouter.

V : C’est inconsistant.

D : C’est curieux que la production ne s’aperçoive pas du déclin au fil des épisodes.

V : C’est à se demander s’ils n’ont pas eu un problème de budget.

F : Ils n’ont pas pu faire 7 saisons comme ça, ce n’est pas possible.

V : Je ne sais pas. A l’époque on était peut être moins regardant. En terme de production, il y a beaucoup de concurrence actuellement. On a un regard peut-être plus critique vis à vis de ce format qu’aux débuts des années 90.

F : Il arrive aussi qu’une saison foire et que suite à des retours d’audience, la suivante s’améliore un peu. C’est le cas de la série American horror story.

D : Pour ça, il faut se mater au moins la deuxième saison pour comparer.

En conclusion, grosse déception sur cette fin de saison. A tel point que l’équipe se demande encore si elle va tenter l’investigation de la saison suivante. On vous tient au courant. En attendant, vous pouvez sans hésiter mettre les 3 premiers épisodes de cette série culte dans votre liste de choses à voir sans aucune hésitations.