hideo_nakata

Diplômé de l’université de Tokyo où il intègre le « eiga semi » (séminaire de cinéma), Hideo Nakata fait ses débuts au sein de la major Nikkatsu en tant qu’assistant sur la réalisation de films érotiques à petits budgets. Ses premiers pas en tant que réalisateur se feront par le biais de la télévision et des films directement sortis en vidéos (V cinéma). En 1992, il tourne pour la télévision une série de trois courts métrages intitulée Curse, Death and Spirit suivis de Ghost Actress en 1996, un hommage au cinéma d’horreur d’antan. La sortie de Ring en 1998 suivi de Ring 2 la même année fait l’effet d’une bombe au Japon et lui ouvre les portes vers l’étranger. Le succès est tel que ses deux films feront l’objet de remake américains (Le Cercle – The Ring). Après avoir tourné Chaos en 1999 suivi d’un documentaire (Sadistic and Masochistic) sur un réalisateur de « roman porno » dont il avait été l’assistant, Hideo Nakata renoue avec le succès en réalisant Dark water en 2003, film qui sera récompensé au 10ème Festival de Gérardmer. En 2007, il tourne Kaïden, film fantastique sur le thème de la malédiction et met en scène Chatroom, un thriller britannique avant de nous livrer The Complex.

On l’a vu, on vous en parle :