Dolce Vita Production a l’honneur de vous présenter le teaser du prochain long-métrage d’horreur « Léa » réalisé par Jonathan Placide.

Synopsis

3 ans après avoir été battue et défigurée par son ex-amie, Léa tente de refaire sa vie tant bien que mal. Un jour, sa tante Anne, qui l’a élevée, lui apprend qu’il existe une nouvelle technique de chirurgie expérimentale et révolutionnaire, capable de lui redonner son apparence d’antan. Léa refuse totalement de tester cette méthode, mais Anne et ses amies vont devenir étrangement insistantes…

affiche Léa court métrage réalisé par Jonathan Placide

Le film « Léa » se veut une relecture féminine et moderne du mythe de Faust. Le film, lui, sera un film fantastico-horrifique, dont le tournage devrait commencer à la fin d’année 2017. Le réalisateur, Jonathan Placide, prend très à cœur le fait que le public puisse suivre l’avancée du film par le biais des réseaux sociaux, et cette interaction avec le public se fait avant tout par le biais d’un journal de bord comprenant de nombreuses vidéos publiées sur la page Facebook du site : https://www.facebook.com/Leathemovie/

Ce projet de long-métrage a débuté en Août 2001 lorsque Philippe Orlandini, le scénariste, commence l’écriture du film. Durant plusieurs années, le scénario subi plusieurs réécritures et changements narratifs avec plus de quatre versions différentes.

Léa plans

En Janvier 2017, tout commence à se concrétiser : Philippe Orlandini entre en contact avec Dolce Vita Production par le biais de Céline Brisson, créatrice de la socitété, à qui il soumet le scénario du film. Enthousiaste, la société décide de le produire, ce qui amène Philippe à engager Jonathan Placide en tant que réalisateur. C’est alors qu’une collaboration commence entre le scénariste et le réalisateur.

Le scénario va une nouvelle fois subir des modifications que Jonathan va apporter afin de rendre l’histoire plus authentique et plus réaliste.

En Mars 2017, le titre du film est décidé et devient « Léa ».

Léa Making of

C’est alors que le même mois, Dolce Vita Production prend la décision de tourner un teaser pour annoncer le film.

Jonathan s’entoure aussitôt d’une équipe technique et d’une équipe artistique qu’il a l’honneur de nous présenter dans le making-of du teaser. Vous aurez la chance de découvrir la sensuelle modèle Pauline Ceccarello dans le rôle de Léa et le très charmant Alexandre Flores dans le rôle du mari de cette dernière.

Du côté des techniciens, vous trouverez la talentueuse maquilleuse, Constance Savelli ; le chef opérateur, Guillaume Balvay ; le compositeur, Laurent Volloch ; l’assistant de production, Rodolphe Teamo, et l’étalonneur, Maxime Bouteille ainsi que les deux réalisateurs du making-of, évidemment: Cécile Hessler et Matthieu Grondin. Le 15 Avril 2017, un projet Ulule est lancé afin de financer la réalisation du teaser. Et c’est grâce à l’aide de toutes les personnes ayant cru en ce projet et voulu nous soutenir que nous avons pu récolter en l’espace de deux semaines plus de 2 000€.

Léa making of

Ce qu’il faut savoir aussi c’est que le long-métrage sera tourné en HFR et le teaser également. Mais alors qu’est-ce-que le HFR ? Cela signifie High Frame Rate c’est à dire que l’on va tourner le film à une cadence deux fois supérieure à la cadence utilisée habituellement. Nous serons donc les premiers en Europe à tourner un long-métrage en HFR. Cette cadence plus élevée de l’image se rapproche de la vision humaine, c’est pourquoi nous l’utiliserons afin d’obtenir une sensation d’hyper-réalisme tout au long du film. Le cinéma d’horreur, par nature, cherche avant tout l’immersion du spectateur, c’est pourquoi, Jonathan a trouvé très intéressant d’utiliser cette technologie.

Crédits :
AWD Productions, Dolce Vita Production, Jonathan Placide, Philippe Orlandini, Céline Brisson, Pauline Ceccarello, Alexandre Flores, Laurent Volloch, Guillaume Balvay, Constance Savelli & Maxime Bouteille.