peter_strickland

Peter Strickland a de multiples origines : anglais par son père et grec par sa mère. A priori on s’en cogne mais le film Berberian Sound Studio montre clairement qu’il a souhaité représenter à l’écran ce choc des cultures. BSS est son second long métrage après Katalin Varga (2009) qu’il a pu réaliser grâce à un héritage familial soudain. Comme quoi, voir quelqu’un de sa famille crever…parfois ça a du bon..! Le mec a aussi un lourd passif que je me dois de vous raconter. Fasciné par Eraser Head à 16 ans, premier court Bubblegum faisant le portrait d’un transexuel portoricain dans l’underground New-Yorkais à 22 ans et adaptation de la métamorphose de Kafka au théâtre. Bref le gars a un bagage.

On l’a vu, on vous en parle :